Logotype Cecite  
Portail du handicap visuel Aller directement au contenu Aller directement au contenu de cette page Comment participer - Vous identifierhttp://www.cecite.org/- Edition du 3 mars 2014  

Sommaire

Dossiers

En archive :


Carnets

Les petites annonces

Participer

Vous voulez prendre la plume et voir vos articles publiés ici ? Suivez le guide :

Technique

M’as-tu vu ? [lundi 4 septembre 2006]


Comprendre certains examens effectués par l'orthoptiste.

Mesure de l’acuité visuelle et vérification de la fixation.

Un des examens importants que réalise l’orthoptiste est la prise de l’acuité visuelle. Celle-ci se définit comme la capacité de discrimination de l’oeil, c’est à dire sa finesse à percevoir les détails. La rétine est une membrane mince comme une feuille de papier. Elle est composée de trois couches. La plus externe est constituée des cellules sensibles à la lumière : les cônes permettent à la fois la vision des couleurs et celle des formes, et les bâtonnets jouent un rôle dans la vision nocturne. Vers le centre de la rétine, dans la macula, se trouve la fovéa. Celle-ci est formée exclusivement de cônes. L’acuité visuelle y sera donc nettement plus élevée qu’au niveau périphérique.

Vérification de la fixation

L’orthoptiste projette au fond de l’oeil du sujet une lumière assortie d’un motif central. La personne examinée doit le fixer. Cet examen permet de vérifier si le patient utilise bien , et de manière stable, sa fovéa pour voir les détails. En ce cas, cette fixation sera caractérisée comme "fovéolaire stable".

Mesure de l’acuité visuelle

Sauf exception, la mesure de l’acuité visuelle se fait avec les verres correcteurs prescrits par l’ophtalmologiste. Dans certains cas, l’orthoptiste peut y adjoindre des prismes, utiles par exemple lors de problème de diplopie, c’est à dire de vision double. L’acuité visuelle se mesure de loin, généralement à cinq mètres de distance. Plus le chiffre trouvé est élevé, plus la vision est bonne, l’idéal étant d’atteindre dix dixième. De près, le test le plus fréquement utilisé pour les adultes est celui de Parinaud. Contrairement à ce qui se produit pour la vision de loin, plus le chiffre annoncé par l’orthoptiste est petit, plus la vision est précise. Par exemple, un "Parinaud deux" à trente centimètres est signe d’une bonne acuité visuelle de près.

Le monde à l’envers

Enfin, il est à noter que l’oeil n’est pas le seul à jouer un rôle dans le processus de la vision. En effet, l’image formée sur la rétine est renversée et plus petite que l’objet perçu. C’est le cerveau qui la redresse et lui donne les dimensions dont nous avons l’habitude !

Article écrit par  

Répondre à cet article

Proposer un article

Vous pouvez rédiger votre article dans ce formulaire, ou le coller à partir de votre traitement de textes. Une fois envoyé, cet article sera proposé automatiquement à la publication et devra être validé par un des modérateurs du site. N'oubliez-pas de lire les conditions d'utilisation.

La taille d'un article est limitée à 4096 caractères.

Si vous vous êtes identifié, vous pouvez corriger cet article après envoi en utilisant l'éditeur d'article disponible dans l'espace privé du site.

Conditions d’utilisation..., Mentions légales..., Contacts...
Tous Droits Réservés cecite.org (c) copyright 2005-2017. All Rights Reserved